Massive black holes in evolving galaxies : from quasars to quiescence

Institut d’Astrophysique de Paris - 25-29 juin 2018

Des trous noirs massifs pesant des millions de masses solaires et davantage siègent aujourd’hui au centre de toutes les galaxies, y compris dans notre propre Voie Lactée. De tels trous noirs massifs sont aussi à l’origine de l’énergie des noyaux actifs de galaxie et des quasars qu’on trouve dans toute l’histoire de l’Univers profond, jusqu’à quelques centaines de millions d’années après le Big Bang. Pourtant nous ne savons pas comment ils se sont formés, ni comment, et quand, le lien remarquable entre les masses des trous noirs et des galaxies hôtes s’est établi. La complexe interaction entre la croissance des trous noirs, la formation des étoiles et les rétroactions des étoiles, des supernovas et du trou noir a évolué au cours de l’histoire cosmique, au fur et à mesure que les galaxies ont mûri et que leur teneur en gaz a diminué. Le but de cette conférence est de réunir théoriciens et observateurs pour faire progresser notre compréhension de la façon dont les trous noirs massifs se forment et se développent dans les galaxies et affectent leur environnement, tant dans les premières galaxies émergeant des âges sombres que dans les galaxies locales.

JPEG - 139.7 ko

Crédits Alain Riazuelo IAP