OSV-T1M - Construction d’un télescope robotique de 1m à l’observatoire de Saint-Véran (Hautes-Alpes)

Le projet scientifique décrit dans ce document est inclus dans un projet plus général comportant de multiples aspects, tels que, par exemple, la socio-économie et le tourisme. Les cas scientifiques sont structurés autour de plusieurs thèmes : Systèmes de référence et surveillance optique des quasars, des exoplanètes, observation des contreparties optiques des sursauts gamma, astéroïdes.
Plusieurs laboratoires d’Ile-de-France, de France, du Portugal et des Etats-Unis se sont associés pour développer ces différents thèmes scientifiques représentant des domaines de recherche majeurs de l’astronomie moderne. Les co-porteurs de ce projet sont des experts internationaux, chacun dans leurs domaines de recherche respectifs. Afin de réaliser ce programme scientifique, la construction d’un télescope robotique est absolument nécessaire. Sa rapidité de pointage et la qualité extrême du site choisi, Saint-Véran dans les Alpes françaises, sont en effet des arguments essentiels pour la réussite de ce projet.
Tous les cas scientifiques mentionnés précédemment ont une méthode en commun, la photométrie. L’aspect pédagogique est essentiel dans ce projet qui sera à la base de thèses de doctorat très diverses, qui seront soumises à l’ED127 (Ecole doctorale d’astronomie / astrophysique d’Ile-de-France), dans les domaines de recherche susmentionnés. Des aspects éducatifs sont programmés en partenariat avec les écoles et lycées de la région Ile-de-France. Ils seront également dirigés vers le grand public. Le département de la communication de l’Observatoire de Paris est impliqué dans l’aspect « vulgarisation scientifique en astronomie » du projet.

JPEG - 446.9 ko

Crédits François.Taris - SYRTE